Le climat en Tarn et Garonne

Voici une petite présentation du climat dans le département de Tarn et Garonne. Tout d'abord petite situation géographique, le Tarn et Garonne se situe dans le sud-ouest de la France dans la région Midi-Pyrénnées. Le département est composé de grandes plaines alluviales : Aveyron, Tarn, et Garonne; de coteaux au sud; et de causses dans sa partie nord. Le point culminant ( 506 m) étant situé sur la commune de Castanet à l'extrême nord-est du département en limite avec le département de l'Aveyron.

Le Tarn-et-Garonne est un carrefour où se rencontrent les influences montagnardes du Massif central et la douceur de la Gascogne; où coexistent l'âpre et sauvage beauté du Causse et l'opulence des plaines de la Garonne. Situé entre l'Atlantique et la Méditerranée, encore dans la zone d'influence du relief pyrénéen et du massif central, le Tarn-et-Garonne possède un climat de type océanique dégradé.

Les hivers y sont généralement doux et humides, entrecoupés de courtes périodes froides (37 jours de gel en moyenne par an à Montauban et seulement quatre avec une température inférieure à -5 degrés celsius). Les hivers très froids sont exceptionnels en Tarn-et-Garonne (1956, 1963, 1967, 1985, 1987, avec des températures sous abri descendant nettement en dessous de -10° Celsius, records en 1985 avec -20°C à Montauban, -22,5°C à Caylus, -21,0°C à Réalville). Les chutes de neige sont rares et les pluies verglaçantes quasi inexistantes (depuis l'ouverture du centre départemental en avril 1990, de faibles et brèves pluies verglaçantes ont été observées sur le département à quelques reprises).

Les étés sont chauds et généralement secs. Le thermomètre affiche 30 degrés plus au moins 23 jours par an et, avec 42,4 degrés Celsius, Caylus détient le record départemental.

Les pluies, essentiellement apportées par les vents d'ouest ne dépassent pas 646 mm à Monbéqui, secteur le plus sec du département, mais par effet orographique, elles atteignent 836 mm à Montaigu de Quercy dans l'extrême nord-ouest et même 941 mm dans la région de Caylus. Elles tombent surtout en hiver et au printemps, avec une pointe en mai. Des pluies orageuses parfois fortes ou accompagnées de grêle se produisent du printemps à l'automne. À ce jour l'année la plus sèche observée à Montauban fut 1967 avec 425 mm et la plus arrosée fut celle de 1959 avec 1005 mm; cela montre la grande variabilité de ce paramètre.

Les vents dominants viennent d'ouest mais l'Autan, un vent régional de sud-est chaud et sec, souffle parfois violemment (a atteint ou dépassé 100 km/h six fois en dix ans sur le département). Au cours de la tempête du 27 décembre 1999, le vent venait du nord-ouest et a atteint 112 km/h à Montauban (record de vitesse de vent), 108 km/h à Castelsarrasin et 101 km/h à Cayrac. Néanmoins le record absolu mesuré sur le département est de 119 km/h, observé deux fois à Cayrac par vent d'Autan, et une fois à Castelsarrasin par vent d'ouest en janvier 1995.

Les brouillards, fréquents dès la fin de l'automne et en hiver, se forment principalement dans les vallées de la Garonne, du Tarn et sur le cours inférieur de l'Aveyron. Il est fréquent de trouver du brouillard en plein été à Saint Antonin Noble Val.

Le détail :

les temperatures :

Les températures dans le Tarn et Garonne ont une très grande variation entre l’hiver et l’été avec 35° d’écart entre ces deux saisons .
L’hiver, elles ne descendent pas bien bas notamment en plaine du Tarn et de Garonne et les -5° sont rarement atteint à Montauban. Par contre, lorsqu'on se rapproche du lot et de l'aveyron et qu'on monte sur les causses, il n'est pas rares de perdre 4 à 5 °c (parfois plus).L'hiver y est plus vigoureux et les chutes de neiges sont plus fréquentes.
Les températures maximales, quant à elles, sont assez souvent caniculaires de mi juin à mi août le seuil des 30° est franchi en moyenne 25 fois par an à Montauban. Le record départemental de 42.4° à Caylus ne date pas de l’été exceptionnellement chaud de l’année 2003, la station de météo france ayant été déplacée sur le causse alors qu'elle se trouvait à flanc de vallée exposé au sud où les températures ont tendance à être plus élevées qu'ailleurs c'est pour cela qu'elle a été déplacée.(Cette année là, une maximale départementale de 41.8° avait été enregistré à Montauban durant la première quinzaine du mois d’août, 39.9 °C à Loze à 320m d'alt)

les pluies :

Elles sont réparties irrégulièrement tout au cours de l’année, elles sont fréquentes en automne et au primptemps. Ces pluies viennent souvent de l’ouest (perturbation Atlantique) et sont souvent soutenues dans ce flux, mais il arrive parfois qu’elles arrivent d’ailleurs, notamment en été et en automne où elles viennent parfois d’Espagne, amenant souvent des orages violents. Elles viennent aussi parfois de Nord (plus rarement) et très rarement de l’Est seuls les causse du Quercy et le Causse de Caylus sont concernés.
Les intensités pluviométriques sur le Tarn et Garonne sont parfois aussi surprenantes, ainsi, le 28 août 1968, il tomba 144 mm à Albias. D’autres records mais moindre ont également eu lieu comme 140 mm 16 juillet 1976 à Cordes Tolosanes, 135mm le 10 juin 1993 à Saint Vincent, 125 mm le 5 juillet 1993 à Lafrançaise, 116 mm le 9 janvier 1996 à Lauzerte, 115 mm le 31 juillet 1994 à Ginals… On distingue bien que les records d’intensités pluviométriques ont souvent lieu en été en raison des violents orages. Cependant, les épisodes pluvieux actifs sur le département du Tarn et Garonne restent assez limités.

les vents :

La fréquence de vent violent sur le département du Tarn et Garonne est faible. Les vents dominants sur le Tarn et Garonne sont les vents d’Ouest et de Nord-Ouest. Il arrive alors parfois qu’il souffle violemment notamment après le passage d’une perturbation, tel en fut le cas en janvier 1995 avec 119 km/h de secteur Ouest mesuré à Castelsarrasin. Néanmoins, ce vent est plus régional que départemental.
Le vent local est le vent d’Autan. Ce vent est un vent de secteur Sud Sud-Est qui souffle en plaine Toulousaine, mais, souvent, lorsque ce vent souffle fort, il atteint le Tarn et Garonne.

Il existe deux sorte de vent d’Autan : le vent d’Autan blanc et le vent d’Autan noir.
Le Autan blanc souffle toujours quand il fait beau et qu’un anticyclone est positionné sur le Sud de la France ou en Mer Méditerranée. Théoriquement, cette sorte de vent d’Autan n’est pas trop violent, mais il arrive malgré tout qu’il se mette à souffler violemment : tout dépend du positionnement de l’anticyclone. Ce type de vent d’Autan peut parfois duré jusqu’à 5 jours notamment lorsque l’anticyclone reste positionner aux endroits cités plus haut. L’Autan noir, quand à lui, nous amène le mauvais temps. Il souffle quand une dépression est positionnée sur le Golfe de Gascogne, celui-ci par contre est capable de souffler très violemment mais ne dure pas plus de 1 à 2 jours maximum. Ce vent n’est pas du tout apprécié des agriculteurs car il dessèche énormément la terre, par contre il participe à la pousse des champignons.
Les records de vent d’Autan sont parfois surprenant : A Cayrac, à deux reprise le vent d’Autan a souffler à 119km/h !! (Record absolu maximal du vent départemental) Cependant, à Montauban, le record de vitesse maximale reste celui de la tempête de décembre 1999 avec 112 Km/h. Par ailleurs, la tempête de décembre 1999 avait également donné des violentes rafales de vent sur le reste du département : 101km/h à Cayrac et 108km/h à Castelsarrasin

Autres phénomènes :

Commençons par les orages : Ils sont surtout fréquents en été et en automne surtout sur l'ouest du département. Les orages dans le Tarn et Garonne viennent souvent du Sud Ouest, du Sud, de l’Est ou du Nord Est, notamment en période estivale. En revanche, les orages de traîne (orages situés à l’arrière d’une perturbation) viennent souvent de l’Ouest ou plus rarement du Nord Ouest. Il ne reste plus que 2 secteurs : le Sud-Est et le Nord. Il est très rare de voir arrivé les orages dans ces flux, les orages venant du Sud Est sont généralement trés violent et se produisent en période estivale jusqu'à l'automne, ils se cantonent aux secteurs de Bruniquel, Saint antonin, Laguépie et Caylus. Quant aux orages venant du Nord, ils se produiront en automne, en hiver ou au printemps (mais très rarement). A noter que les orages sont parfois violents en été sur le Tarn et Garonne avec pour preuve en août 2003 ou le vent avait atteint 137km/h à Savenès.

L’ensoleillement : le soleil brille environ 1900 à 2000 heures par an à Montauban.

:Accueil::prévisions météo:::modèles de prévision:

:Jauges::Aujourd'hui::Hier::records::Les records en Midi-Pyrénées::Graphiques::Bilan climatique du mois précédent::Mon abri météo::La photo du jour::forum::webcam:


© météo Caylus 2008, tous droits réservés

Page updated 12/11/2008 11:57:34
© Sandaysoft 2008
Cumulus software v1.8.3 by Steve Loft

Pages vues